Aller au contenu
Home » Blog » Témoignage. Une jeune fille juive, cachée dans un village savoyard… « Une partie de moi y est restée »

Témoignage. Une jeune fille juive, cachée dans un village savoyard… « Une partie de moi y est restée »

La première fois que Berthe Badehi a mis les pieds à Montcel, petit village savoyard niché sur les hauteurs d’Aix-les-Bains, c’était à 9 ans. C’était en 1941. 81 printemps plus tard, il revenait d’Israël pour faire son devoir de mémoire et de récit. Et c’est avec des mots confiants et un regard plein d’émotion que cette force de la nature témoigne inlassablement de son évasion salvatrice vers les terres savoyardes.

Dans quelles circonstances êtes-vous arrivé à Montcel, en Savoie ?

« Je suppose que l’organisation dont mes parents faisaient partie était de mettre les enfants en sécurité pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors ils ont commencé à chercher et ont trouvé des gens à Montcel.  »

Depuis combien de temps vivez-vous incognito en Savoie ?

« Je suis arrivé en décembre 1941, j’avais 9 ans. Il y avait déjà des arrestations à Paris, et mes parents savaient que les choses n’allaient pas s’arrêter là. J’ai pris le train depuis Lyon et suis arrivé à Aix-les-Bains puis…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.