Skicross. « Mon meilleur début de saison » : Berger Sabbatel revient sur un mois de décembre exceptionnel

Skicross.  « Mon meilleur début de saison » : Berger Sabbatel revient sur un mois de décembre exceptionnel

Que représente cette nomination de sportive du mois, que vous avez déjà remportée l’année dernière ?

« Je trouve que c’est génial. Ça mélange les sports, c’est une façon de mettre en valeur les athlètes et les performances. Je suis content car cela récompense un bon mois de décembre, qui a bien commencé. C’est le meilleur début de saison depuis le début de ma carrière. . »

Quel souvenir gardez-vous de ce mois de décembre, avec quatre podiums en Coupe du monde ?

« Je ne m’y attendais pas. C’est complètement différent de l’année dernière, où j’étais à moins d’un an d’une grave blessure au genou. Reprendre le ski et la compétition était déjà une belle victoire. Là, en faisant cinq finales sur cinq, Monter quatre podiums, c’était inattendu, j’en suis très content. Cela valide le travail, les progrès. Je me sentais bien avant le début de la saison, mais on ne sait jamais avant que ça commence. Ça y est, je suis content « .

Quelle est votre forme en ce début de saison ?

« Je suis déjà plus vers la fin de ma carrière que vers le début, je suis sur le circuit depuis une douzaine d’années, mais niveau forme je suis très bon. Ces dernières années, je sentais que je progressais, cela m’a poussé à continuer. Ici, je suis en forme, tout va bien. »

Vous avez également porté le maillot jaune de leader de la Coupe du monde, avant d’être devancé de cinq points par la Suédoise Sandra Naeslund…

« Oui, ce maillot est une grande satisfaction. Sandra Neslund (quatre fois numéro un mondiale, ndlr) l’a beaucoup porté ces dernières années, je suis contente de l’avoir volé un moment ! Ces dernières années, le niveau chez les femmes est devenu beaucoup plus condensé, il y a beaucoup d’athlètes capables de gagner, de monter sur le podium, le niveau mondial est devenu beaucoup plus proche. »

Quels sont vos objectifs pour cette fin de saison ?

« Il s’agit de retrouver de la cohérence, le mois de décembre nous a permis de valider cet objectif. L’idée est désormais d’arriver le plus possible en finale, pourquoi ne pas tenter de récupérer le dossard de leader. C’est une question de régularité, le but est de l’avoir à la dernière course, d’être le dernier à le porter. Mais nous ne sommes que début janvier, la saison est encore longue, la ligne d’arrivée est encore loin. »

La prochaine étape de la Coupe du Monde aura lieu au Canada (18-21 janvier), qu’attendez-vous ?

« C’est une très belle piste sur laquelle nous sommes allés plusieurs fois auparavant. Nous y avons débuté la saison, avant que Val Thorens ne s’y installe pour l’inauguration. C’est un des itinéraires classiques, avec un beau parcours, je n’y étais pas allé depuis quelques années, je l’ai commenté à la télé il y a deux ans car j’étais blessé. »

Marielle Berger-Sabbatel rejoint Victoria Trosset (gymnastique, novembre), Aurélien Dunand-Pallaz (trail, octobre) et Hugo Brouzet (handball, septembre) dans les qualifications pour la grande finale du trophée du Sportif savoyard de l’année Dauphiné Libéré. En juin 2024, le champion de l’année sera choisi par les votes des lecteurs.

Les résultats

1. Marielle Berger-Sabbatel (skicross) 245 voix : 58%

2. Marie Bochet (sauteur à ski alpin) 59 : 14%

3. Océane Michelon (biathlon) 49 voix : 12%

4. Jordan Scarantino (football) 47 voix : 11%

5. Félicien Bonnet (rugby) 21 voix : 5%

405 votes exprimés par les internautes sur le site www.ledauphine.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *