Aller au contenu
Home » Blog » Ski de randonnée. Emily Harrop, cette femme savoyarde très proche du grand globe de cristal

Ski de randonnée. Emily Harrop, cette femme savoyarde très proche du grand globe de cristal

Il a fait souffrir sa compatriote sur les skis mais a attendu une fois la ligne d’arrivée franchie pour l’embrasser. Axelle Gachet-Mollaret a fait sa course mais derrière, la Savoyarde Emily Harrop a réussi à tenir le coup pour finir loin derrière dans le contre-la-montre (3’38 ») mais avec une bonne quatrième place qui, avec l’absence de la Suédoise Tove Alexandersson, lui offre la victoire finale au classement général et son premier gros globe de cristal quasiment sur le plateau. Joie pure.

« C’est la médaille en chocolat, mais je vais prendre »

Après l’individuel et avant la Vertical Race de jeudi, Harrop ne manque officiellement que 21 unités pour casser le champagne, Gachet-Mollaret – provisoirement troisième mais qui dépassera forcément le Scandinave – comptant 179 points de retard (1010 pour Harrop, 839 pour Alexandersson et 831 pour Gachet-Mollaret). Avec deux événements et donc 200 à répartir, le retournement de situation semble impossible.

Contrairement au duel haletant dans lequel se livrent l’Italien Michèle Boscacci, quatrième ce mercredi, et le Savoyard Thibault Anselmet, septième (58 points d’écart en faveur des Transalpins).

Dans l’aire d’arrivée, Harrop a souligné : « J’ai bien limité l’échappée car ces derniers temps je me suis plongé dans mes réserves. La quatrième est la médaille en chocolat mais je la prends car elle est importante pour le classement. La Vertical Race n’est pas ma discipline de prédilection mais ça va, je peux (sourire). Nous essaierons de faire au mieux ».

Il n’a plus qu’à récolter le fruit de son dur labeur hivernal, de Ponte di Legno au Val Martello en passant par Morgins, pour aller gagner les tympans et son Graal. Le tout au coeur du Pays de Savoie, dans son terroir, avec l’annonce de l’arrivée de la neige au sommet de la Tête des Verds. A 24 ans, ce serait un petit exploit face à des concurrents plus expérimentés sur le grand circuit. La séquence des émotions est programmée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.