Aller au contenu
Home » Blog » Ski de randonnée / Coupe du monde. Gachet-Mollaret, une famille en or

Ski de randonnée / Coupe du monde. Gachet-Mollaret, une famille en or

Il y en a un qui sera content de voir ses parents entrer dans la maison familiale à Arêches ce week-end. Le petit simile, présent à Flaine lors de la Coupe du monde 2021, a pu observer de loin le sacre de sa mère – Axelle Gachet-Mollaret – et de son père Xavier.

« C’est très amusant de partager ce globe ensemble »

Les finales de la Coupe du monde démarrent de la meilleure des manières pour l’équipe de France puisque Xavier Gachet termine sixième de l’Individuel Hommes. Plus qu’assez pour sécuriser le petit globe de cristal.

« J’ai continué à regarder le combat de face de loin (victoire du Suisse Rémi Bonnet devant son ami William Bon Mardion). C’est une grande course. L’an dernier, avec le Covid en début de saison, je n’ai jamais réussi à m’en remettre. C’était dur mentalement. Je peux donc être content de mon hiver », a déclaré le Savoyard.

« Ça m’a beaucoup aidé de le voir dans une bonne dynamique ! Il a réalisé de nombreux podiums et c’est formidable de pouvoir partager ce globe ensemble », a avoué son épouse, rayonnante.

Et Axelle en avait plein. Il a atomisé la compétition sur sa course favorite, restant invaincu cet hiver (six sur six). Du talent, tout simplement, avec plus de deux minutes d’avance sur la deuxième classée, l’Italienne Giulia Murada. « Obtenir 100 % de victoires cette saison en Individuel, c’est incroyable ! J’ai réussi à bien gérer les choses et je suis très content de finir la saison dans la discipline comme ça », a confirmé le kiné du Pays de Savoie.

Emily Harrop au Grand Globe

La Savoyarde Emily Harrop, quatrième mercredi, a fait un grand pas vers la conquête de son premier grand globe de cristal. D’autant que le Suédois Tove Alexandersson n’est finalement pas de la partie. « J’ai un peu plus souffert que d’habitude mais ça reste une bonne place, importante pour le classement général », a-t-il souligné.

La Vertical Race de ce jeudi pourrait définitivement couronner le skieur de Méribel. Quant au Mauriennais Thibault Anselmet, septième, a vu Mattéo Eydallin laisser la quatrième place à sa compatriote Michèle Boscacci, leader du classement général menacé par le Savoyard. Tout est encore possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.