Ski de fond. «J’ai l’impression d’avoir vingt ans…» : comment Benoît Chauvet a été traité à La Savoyarde

Ski de fond.  «J'ai l'impression d'avoir vingt ans…» : comment Benoît Chauvet a été traité à La Savoyarde

Ils ont couru ensemble. Amélie Suiffet et Alexiane Gauthier, toutes deux de la Féclaz et de l’équipe de ski i3, ont ouvert la marche à la Savoyarde où les filles s’élancent sous de gros flocons de neige 25 minutes avant les garçons. Les deux amis locaux se sont séparés à tour de rôle dans les derniers mètres après quatre tours de 10 km. Amélie Suiffet affronte la Savoyarde pour la première fois après 2h08.

« J’étais super content de courir ici même si c’était difficile de skier au fil des tours. Nous avons été très encouragés et encouragés les participants que nous avons également croisés. Deux podiums en deux jours, c’est un bon week-end pour moi», a indiqué le fondeur des Bauges qui a terminé troisième hier au sprint du Samse National Tour aux Glières. Le podium est 100% La Féclaz avec la deuxième place d’Alexiane Gauthier et la troisième place de Pauline Arel.

L’éternel Benoît Chauvet

Parmi les garçons, les rôles principaux étaient ceux des habitués des longues distances. La course s’est également terminée par un sprint. Benoît Chauvet (Les Glières, fondeur haut-savoyard au palmarès XXL), renoue avec la victoire après plusieurs années sans podium. « J’ai l’impression que ma forme revient », a-t-il déclaré. J’ai l’impression d’avoir vingt ans… Je n’étais pas à l’aise au sprint contre Nico (Berthet, Les Rousses) donc j’ai essayé de me renforcer en fin de course. » Matis Leray (Arêches/Team Nordic Expérience) complète le podium.

Amélie Suiffet consolide son dossard en tant que leader du Marathon Ski Tour tandis que Gérard Agnelet (La Clusaz/Haute-Savoie Nordic Team) conserve la tête chez les hommes avant le Marathon des Glières (30 km libres) prévu dimanche prochain.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *