Aller au contenu
Home » Blog » Ski de fond / Championnats de France. Le jubilé de Jean-Marc Gaillard s’effondre !

Ski de fond / Championnats de France. Le jubilé de Jean-Marc Gaillard s’effondre !

Ce devait être la dernière fête hivernale, celle qui clôturait une saison passionnante pour le ski nordique français. Emotion aussi pour Jean-Marc Gaillard, qui vivait son dernier hiver de skieur de haut niveau. Les pluies qui se sont abattues sur la région ce week-end ont rendu le plateau nord des Glières impraticable, privant la tenue de ces derniers championnats de la saison et du dernier jubilé du skieur du Pays Rochois.

« Tout au long de l’hiver, je savais après chaque course que j’approchais de la fin. Le week-end dernier à Prémanon était plein d’émotions mais j’avais prévu les Glières, ce week-end devait être une belle finale pour moi, confie Jean-Marc Gaillard. Je voulais me retrouver chez moi avec les gens que j’aime, saluer tout le monde. C’est une autre frustration de cet hiver qui n’a pas manqué. « 

Malgré l’annulation de ce dernier tour, Jean-Marc Gaillard retrace son parcours intense et redoutable : « J’ai eu une chance incroyable de vivre ce que j’ai vécu ces vingt années et rien au monde ne les changerait. Une longue expérience, mais je Je l’ai fait avec mes armes. Ça se termine aujourd’hui. C’est étrange… Mais c’était le bon moment pour arrêter, j’ai ressenti le besoin de vivre une autre vie, de passer plus de temps avec mes proches ».

« J’ai eu une chance incroyable de vivre ce que j’ai vécu »

Alors que certains bénéficieront de deux mois de récupération avant de reprendre l’entraînement en ski à roulettes, les inquiétudes de Rochois sont désormais bien différentes quant à son avenir. « Je vais reprendre la boutique de Guy Balland à Morbier. Il prend sa retraite et souhaitait se désinvestir, confie-t-il. Merci beaucoup de m’avoir donné cette chance. Je me suis déjà plongé dans ce nouveau métier il y a quelques semaines. Je suis heureux d’avoir ce nouveau projet sans avoir eu le temps de penser à mon avenir. »

C’est une page qui se tourne pour le ski de Haute-Savoie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.