Ski alpin. McFarlane, Favre, Chevrier… Ces Français qui ont fait leurs débuts en Coupe du Monde cette saison

Ski alpin.  McFarlane, Favre, Chevrier... Ces Français qui ont fait leurs débuts en Coupe du Monde cette saison

Ils sont six Français à avoir participé à la Coupe du monde cet hiver. Certains ont déjà marqué des points et d’autres ont prouvé que leur potentiel valait le détour.

L’équipe de France est de plus en plus jeune, et cette saison, la direction du groupe technique n’a pas hésité à jeter plusieurs skieurs qui viennent de passer le cap des 20 ans dans les profondeurs de la Coupe du monde. Elles s’appellent Caitlin McFarlane, Guerlain Favre ou Marion Chevrier et elles ont déjà concouru au Grand Cirque Blanc. Bilan de leurs performances depuis le début de l’hiver.

Caitlin McFarlane, la plus polyvalente

Il a marqué des points en slalom et en slalom géant. Pourtant, Caitlin McFarlane a fait ses débuts en Coupe du monde il y a un mois et demi, à Courchevel. Il n’a pas fallu longtemps pour voir le skieur de 21 ans briller. Depuis Lienz, une semaine après l’étape savoyarde, McFarlane entre dans le Top 30 en slalom avec une 26ème place. Des premiers points qui en nécessitent d’autres. L’Autriche lui va bien puisqu’à Flachau elle a réalisé l’exploit de se classer 13ème dès le premier tour avec le dossard 69. Un exploit qui ne s’est pas concrétisé puisque l’entraîneur de Saint-Jean-d’Aulps a ensuite abandonné dès la deuxième piste. Sa meilleure performance en Coupe du monde est survenue à Jasna, avec une 23e place au slalom géant. Sa polyvalence lui permet de performer au plus haut niveau. Ce sera également le cas à Soldeu ce week-end.

>>> Débuts le 21 décembre 2023 lors du slalom de Courchevel

La débrouillardise de Guerlain Favre

C’est peut-être l’une des belles histoires de cette première partie de saison. Guerlain Favre a été exclu des groupes fédéraux au printemps dernier mais n’a pas abandonné le ski et n’est pas entré dans un établissement privé. Soutenu par Salomon, il parvient à s’entraîner. Le Savoyard a testé le matériel de la marque française à Ushuaia, avec Thomas Mermillod-Blondin. Membre du Comité Savoie, il remporte le titre de champion de… Monaco. Après deux classements Top 15 en Coupe des Champions à Valloire puis une victoire au Ski Chrono Samse Tour à Val d’Isère, Favre est appelé à prendre le départ de la Coupe du Monde à Schladming. Un rendez-vous très prometteur étant donné que la qualification a été ratée de seulement 14 centimes, sur la prestigieuse piste située au centre de l’Autriche. On lui donne une autre chance. Guerlain Favre a reçu ce samedi son ticket pour le géant de Bansko.

>>> Débuts le 23 janvier 2024 lors du Schladming Giant

Marion Chevrier à grande vitesse

Pour elle, c’était Levi’s. Intégrée au groupe de la Coupe du monde, Marion Chevrier est directement sélectionnée pour l’ouverture de l’hiver en Finlande. Pas de qualification, mais cela arrivera très vite, de l’autre côté de l’Atlantique. A Killington, la Savoyarde termine 23e du slalom et marque ses premiers points. S’ensuivent trois slaloms sans points, puis un retour dans le Top 30 et même le Top 20 à Flachau. En Autriche, la sœur jumelle d’Axelle, également skieuse, s’est classée 17ème, réalisant ainsi son meilleur résultat en Coupe du monde. 22 points marqués en 8 slaloms, un ratio tout à fait honnête pour un débutant à ce niveau.

>>> Débuts le 11 novembre 2023 lors du slalom Levi

Une seule titularisation pour Auguste Aulnette

A 21 ans, Auguste Aulnette a lui aussi découvert récemment la Coupe du monde. C’était sur le Planai, lors du slalom de Schladming. Un abandon mais une première expérience qui inspirerait d’autres. Prévu à Chamonix, son deuxième départ n’aura pas lieu cet hiver. Le Haut Savoyard s’est blessé au genou lors de l’entraînement la veille du slalom sur la Verte des Houches. Sa saison se termine ici et il va entamer sa rééducation.

>>> Débuts le 24 janvier 2024 lors du slalom de Schladming

Laurine Lugon-Moulin, elle aussi hors du giron fédéral

Nous ne sommes que début février, mais la saison de Laurine Lugon-Moulin est déjà longue. Chamoniarde a réalisé des résultats positifs en août. Après avoir remporté la Coupe d’Amérique du Sud, elle remporte la FIS sur le sol suédois, entre dans le Top 20 de la Coupe d’Europe et remporte le Ski Chrono Samse Tour. Un hiver déjà riche qui a été récompensé par des débuts en Coupe du monde à Flachau. Le Lugon-Moulin a la particularité de n’être plus sous contrat avec la FFS mais avec la structure privée Orsatus. La direction italienne lui a également confié Jasna.

>>> Débuts le 16 janvier 2024 lors du slalom de Flachau

Carmen Haro a été la première grièvement blessée

Grâce à la victoire du Ski Chrono Samse Tour et du Top 15 de la Coupe d’Europe, Carmen Haro (25 ans) a également découvert la Coupe du Monde cet hiver. J’étais à Jasna pendant le géant et tout ne s’est pas passé comme prévu. Une lourde chute et une blessure à la jambe ont mis fin à sa saison. Plateau tibial, ligaments latéraux et postérieurs, ménisque, mollet, le bilan est lourd.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *