Savoie. Qui sont les candidats aux élections législatives ?

Savoie.  Qui sont les candidats aux élections législatives ?

Alliances dissidentes à gauche, accords entre la droite et la majorité présidentielle, manifestations avec le Rassemblement national… Les candidats aux législatives avaient jusqu’au dimanche 16 juin, à 18 heures, pour présenter leur candidature à la préfecture. Les dés sont jetés. On connaît désormais la liste des candidats déclarés dans les quatre circonscriptions savoyardes.

Savoie : les députés sortants

Première circonscription : sept candidats

Cantons d’Aix-les-Bains 1 et 2, Bugey savoyard, La Motte-Servolex et une partie du Pont-de-Beauvoisin.

Adrien Casejuane (Lutte ouvrière). Déjà candidat en 2022, il reviendra cette année en campagne électorale avec Lutte ouvrière.

Christel Granata (Nouveau Front Populaire). Membre du Parti communiste français (PCF), elle s’était déjà présentée au Nupes en 2022. Il se présente dans la circonscription pour représenter l’alliance de gauche.

Frédéric Exertier (Les Universalistes). C’est la quatrième fois que le candidat se présente aux élections législatives sous l’étiquette de ce parti qui a succédé au Mouvement Human Animal Nature (Mhan).

Marina Ferrari (MoDem). Élue députée avec la majorité présidentielle en 2022, puis nommée secrétaire d’État chargée du numérique en février 2024, l’Aixoise revient à la campagne sous la bannière de la majorité présidentielle.

Typhanie Degois (LR avec alliance RN). Ancienne députée macroniste de 2017 à 2022, elle s’associe à Éric Ciotti. Il se présentera donc sous la bannière de l’alliance entre le président républicain et le RN.

Guy-Alain Peyrard (Reconquête). Il est délégué départemental du parti d’Éric Zemmour en Savoie depuis septembre 2023 et se présente pour la première fois aux élections législatives.

Jean-Pierre Chauveau. Souverainiste et patriote, cet ancien membre du RPR puis du FN a pris ses distances avec le parti et s’est présenté comme candidat libre aux élections législatives de 2022. Il en est de même cette fois-ci.

Deuxième circonscription : sept candidats

Cantons d’Albertville 1, Albertville 2 (partie), Bourg-Saint-Maurice, Moûtiers, Ugine.

Myriam Rahalia (Lutte ouvrière). Déjà candidate en 2022, la professeure de 27 ans se présente à nouveau pour son parti.

Pascale Martinot (Nouveau Front populaire). Le candidat du Parti socialiste tentera de prendre la place du député sortant, en mettant notamment l’accent sur la défense du service public.

Vincent Rolland (Les Républicains). Elu député entre 2002 et 2007, puis réélu en 2017 ainsi qu’en 2022, le député sortant se présente à la succession avec le soutien de tous les ténors de la droite savoyarde.

Mathieu Ciceri (France Debout). Engagé dans le parti depuis 2017, le candidat, qui est également conseiller municipal de l’opposition Frontenex, s’était déjà présenté aux législatives de 2022 sous le drapeau de l’Union pour la France.

Pauline Ract-Brancaz (Rassemblement national). Conseiller municipal d’opposition à Ugine, le candidat, entré au RN en 2022, se présente pour la première fois aux élections législatives.

Morgane Bettoli (Reconquête). Investie par le parti d’Éric Zemmour, la jeune candidate, conductrice de transports en commun, participera à ses premières élections en Savoie.

Delphine Jaffré (étiquette non communiquée)

Troisième circonscription : quatre candidats

Cantons d’Aiguebelle, La Chambre, Chamoux-sur-Gelon, Lanslebourg-Mont-Cenis, Modane, Montmélian, La Ravoire, La Rochette, Saint-Jean-de-Maurienne, Saint-Michel-de-Maurienne.

Pascale Trouvé (Combat ouvertarrière). Déjà candidate en 2022, la candidate se présente à nouveau pour son parti.

Daniel Ibanez (Nouveau Front Populaire). Il n’est pas membre de LFI mais était « candidat d’ouverture » sur la liste de Manon Aubry pour les élections européennes. Cette fois, il représentera l’alliance de la gauche.

Émilie Bonnivard (Les Républicains). Déjà élu en 2017 puis en 2022, le député sortant compte briguer un troisième mandat à l’Assemblée nationale.

Marie Dauchy (Rassemblement National). Élue députée européenne le 9 juin, elle se présente cette fois-ci à l’Assemblée nationale.

Quatrième circonscription : sept candidats

Albertville-2 (hameau), Chambéry-1, Chambéry-2, Chambéry-3, Pont-de-Beauvoisin (hameau), Saint-Alban-Leysse, Saint-Pierre-d’Albigny (hameau).

Jean-François Coulomme (Nouveau Front populaire). Elu député du Nupes en 2022, le candidat sortant LFI espère conserver son siège, sous la bannière de la gauche.

Anaïs Gomero (majorité présidentielle). Déjà sur la liste de Christian Saint-André (actuel président du département Renaissance) aux élections municipales de Chambéry en 2020, il se présente cette année pour « Ensemble pour la République ».

Brice Bernard (Rassemblement national). Le chef du département du Rn et le conseiller régional sont également candidats à la circonscription électorale. Il avait déjà été candidat aux élections législatives de 2022, dans la deuxième circonscription.

Vincenzo Bernollin (indépendant). Ce sera le baptême du feu pour ce candidat.

Marie Ducruet (Lutte ouvrière). Candidat aux élections législatives de 2022, l’agent administratif originaire de Chambéry revient en campagne électorale. Elle s’était déjà présentée sur la liste de Nathalie Arthaud lors des récentes élections européennes.

Vincenzo Thomazo (Debout la France). L’ancien douanier revendique l’héritage du RPR, dont il a été trois fois délégué départemental à la jeunesse. Après l’avoir déjà tenté en 2017 et 2022 lors des législatives, celui qui apparaît le plus proche de Nicolas Dupont-Aignan revient en campagne électorale.

Albin Guillaud (Espoir RIC). Comme en 2022, le kiné de Saint-Alban-Leysse se lance sous l’étiquette du mouvement citoyen transpartis Espoir Ric.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *