Aller au contenu
Home » Blog » Savoie. Parce que la ferme de cet agriculteur n’est pas reprise

Savoie. Parce que la ferme de cet agriculteur n’est pas reprise

C’est un visage connu et apprécié des marchés de plein air de Chambéry les mardis et samedis matins et de Saint-Genix-les-Villages les mercredis.

Pierre Deplante est l’un des vendeurs ambulants de ce rendez-vous incontournable du secteur alimentaire au cœur des deux villes. Il connaît ses produits comme sa poche et ses clients par leur nom. « Certains sont amis », dit le jardinier avec émotion.

Début juin les lumières du stand de l’EARL du Jasmin (ferme à responsabilité limitée) s’éteindront. A 60 ans, le souriant producteur de détails savoyard, installé à Saint-Genix-les-Villages, prendra sa retraite fin mai. Un chapitre de 36 ans, écrit au sein du monde agricole, se referme. Dans un écrin de verdure de cinq hectares à l’entrée du village, son dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.