Savoie. « La loi sur l’immigration n’est pas compatible avec le cadre républicain » pour le maire de Chambéry Thierry Repentin

Savoie.  "La loi sur l'immigration n'est pas compatible avec le cadre républicain" pour le maire de Chambéry Thierry Repentin

Thierry Repentin, maire (à gauche) de Chambéry et président de l’agglomération du Grand Chambéry, a exprimé sa réaction après le rejet par le Conseil constitutionnel de plus d’un tiers du projet de loi du gouvernement, jeudi 25 janvier.

« La loi sur l’immigration, avec ses dérives et ses dérives, n’est pas compatible avec le cadre républicain », a déclaré l’élu savoyard. « C’est ce qu’a affirmé le Conseil constitutionnel dans sa décision censurant de nombreuses mesures. Je suis heureux que cela ne s’applique pas au pays des droits de l’homme », a-t-il ajouté dans un communiqué, regrettant que « beaucoup de dégâts aient été causés ». Dans les débats, dans les discours, avec des conséquences pour tous ceux qui se sentent stigmatisés et relégués. Pour la cohésion sociale, quand on refuse de prendre en compte, par exemple, la réalité des travailleurs sans papiers. Au Parlement et dans la loi enfin, lorsque les schémas politiques sont préférés au respect des procédures constitutionnelles ».
Thierry Repentin invite à ne pas tomber « dans le piège de l’extrême droite qui prétend désormais ramener le débat au niveau constitutionnel » […] Notre pays a besoin de solutions à la crise économique et sociale, et non de boucs émissaires. »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *