Région/Viticulture. Vin de Savoie : la mécanisation, le choix économique de Jean-Michel Reymond

Région/Viticulture.  Vin de Savoie : la mécanisation, le choix économique de Jean-Michel Reymond

La dernière plantation – 5 000 plants par hectare – remonte à juin. « Dans trois ans, ce sera l’heure des premières vendanges », affirme avec confiance Jean-Michel Reymond, vigneron de Savoie aux Abymes. Mon objectif était de mécaniser ce terrain pour compenser le manque de main d’œuvre. »

Le vigneron, cogérant avec son épouse du Gaec Reymond (créé en 2006), a investi 27 000 euros dans ce terrain situé dans les Marches de Savoie, et a naturellement choisi Jacquere. C’est la vigne la plus répandue dans le département. C’en est aussi un…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *