Aller au contenu
Home » Blog » L’invité du matin. Savoie : Il a été le dernier détective à rechercher les auto-stoppeurs belges disparus

L’invité du matin. Savoie : Il a été le dernier détective à rechercher les auto-stoppeurs belges disparus

Françoise Bruyère et Marie-Agnès Cordonnier, les deux auto-stoppeuses belges disparues à la fin de l’été 1984.

L’histoire des auto-stoppeurs belges est la plus ancienne affaire froide savoyarde. L’information judiciaire, ouverte il y a 38 ans, n’a jamais été close. « Je pense qu’on avait la solution », confie Jean-Yves Michellier, 73 ans, capitaine de police à la retraite à ce jour.

Ses soupçons se portent toujours sur un homme, âgé de 28 ans au début de cette histoire et décédé en 2020. Jean-Yves Michellier a été le dernier enquêteur à mener des recherches, dans les années 1990, pour tenter de savoir ce qui s’était passé. . à Marie-Agnès Cordonnier et Françoise Bruyère, deux cousines de 22 ans, disparues entre Saône-et-Loire et Savoie fin août 1984. Leur dernière trace est retrouvée rue Davat, à Aix-les-Bains, dans un bar où ils étaient arrivés avec un inconnu.

Le suspect, arrêté fin 1993, a été placé en garde à vue puis relâché dix jours plus tard faute de preuves concrètes. L’histoire des auto-stoppeurs belges a défrayé la chronique et donné lieu à de nombreuses émissions télévisées dans les années 1980 et 1990.

Un documentaire sur le sujet filmé par Léon Michaux a de nouveau été diffusé à la télévision belge en 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.