Aller au contenu
Home » Blog » Inauguration de la Nativité des Guides Alpins de Courmayeur

Inauguration de la Nativité des Guides Alpins de Courmayeur

Dimanche 5 décembre à 18h, la crèche des guides alpins de Courmayeur sera inaugurée dans le bivouac historique de Frebouze au musée Duca degli Abruzzi.

« La crèche a toujours été un symbole d’émerveillement et de paix. » C’est dans ce but que la famille de Gioachino Gobbi a mis à disposition ses anciens et précieux « santons de Provence » et « bergers napolitains » pour aménager la crèche à l’intérieur du bivouac historique de Frebouze dans le Duca degli Abruzzi Musée de la Société des guides de Courmayeur , et ainsi offrir à tous les visiteurs un moment de sérénité.

Si Marie et Joseph avaient été dans les montagnes, Jésus serait né dans un « bivouac », la structure sans surveillance utilisée par les alpinistes comme abri de fortune. Un lieu ouvert à tous, notamment aux personnes en difficulté. Un lieu pour tout le monde et pour tout le monde. Un symbole universel de solidarité, fait et conçu pour sauver les gens. Logique, belle et aussi symbolique donc que la crèche de la Société des Guides de Courmayeur soit installée dans l’ancien bivouac de Frebouze (1925) conservé au Musée Alpin Duca degli Abruzzi dans la maison de la Société des Guides Alpins.

L’inauguration aura lieu le dimanche 5 décembre à 18h.

Bivouac
Le mot « bivouac » dans les Alpes désigne une petite structure (jusqu’à dix lits) et sans surveillance en bois, en métal ou en béton, placée dans des endroits particulièrement isolés pour offrir un abri de fortune.

Le bivouac fixe en configuration canon classique est né à Turin d’une idée de Lorenzo Borelli avec la conception de l’ingénieur Adolfo Hess et la construction des frères Ravelli. La forme était très rationnelle, résistante aux conditions climatiques les plus difficiles et facile à entretenir. La base était de 200 x 225 cm et la hauteur de 125 cm. Il était prévu pour quatre personnes. Tout a été préfabriqué, divisé en 20 charges de 25 kg chacune et rapidement assemblés sur place, et les frères Ravelli ont fabriqué et livré le tout assemblé pour la somme de 6000 lires.

Les premiers bivouacs furent installés dans les années 1923-1925 à Colle dell’Estellette et sur le bastion rocheux au sud du Petit Grzzetto dans le Val Ferret et prirent le nom de bivouac de Fréboudze. Il a été rendu superflu en 1948 avec la construction du bivouac de Gervasutti et il connaîtrait aujourd’hui l’une des créations les plus futuristes et futuristes avec le nouveau bivouac de Gervasutti de 2011. Il a été ramené dans la vallée au milieu des années 80 et est maintenant exposé. au musée alpin Duca degli Abruzzi.

Crèche
La crèche, ou presepio, est une représentation de la naissance de Jésus, qui trouve son origine dans les traditions de la fin de l’Antiquité et du Moyen Âge. Le premier était probablement celui organisé par San Francesco en 1223 à Greggio, dans le haut Latium. Historiquement, la Révolution française a brisé la tradition de la crèche dans les églises et les croyants ont reconstruit la crèche de manière modeste dans chaque foyer. La coutume est maintenant répandue dans tous les pays catholiques du monde.

L’art sacré a toujours représenté des épisodes de la vie du Christ avec des costumes et des décors contemporains au moment de la création de l’œuvre. Au XVIIIe siècle, une véritable compétition entre familles s’est déclenchée à Naples pour savoir qui possédait la plus belle et la plus somptueuse crèche, avec des robes de soie et des bijoux authentiques étincelants ! Via San Gregorio Armeno est la rue du centre historique de Naples, célèbre pour les boutiques d’artisanat de crèches. Pour le grand public, cette rue est également connue sous le nom de « via dei presepi » ou « via dei pastori ».

Musée alpin Duca degli Abruzzi
Le musée alpin Duca degli Abruzzi préserve la mémoire des guides alpins de Courmayeur et documente l’origine et le développement de la profession de guide, d’une importance fondamentale pour la valorisation de la montagne sous tous ses aspects, ainsi que pour le développement de l’alpinisme et est tourisme qui s’y rattache.
Il a été commandé par Luigi Amedeo di Savoia qui, bien qu’étant marin, amiral commandant la flotte alliée dans l’Adriatique pendant la Première Guerre mondiale, était un grand amoureux de la montagne et des guides de Courmayeur avec qui il a réalisé des exploits superlatifs, au Pôle Nord en 1899, en Afrique, en Alaska, dans l’Himalaya jusqu’au K2 en 1909, où se déroule encore aujourd’hui l’itinéraire d’ascension à travers l’éperon des Abruzzes, et le K2 est encore appelé « la montagne des Italiens ». Il voulait inaugurer le musée avec des gens en 1928

Guides alpins de Courmayeur
Première association de guides alpins établie en Italie, elle a été l’une des premières structures de promotion et de sensibilisation à la montagne et en particulier à l’alpinisme. En 1850, les précurseurs d’un si noble métier se sont réunis dans la société dans le but de réaliser, à travers une structure fixe et prestigieuse, un métier devenu le pivot du tourisme de montagne. Nombreux sont les Guides qui, d’alors à aujourd’hui, ont élevé le nom de l’Entreprise et de Courmayeur, certains plus célèbres, d’autres peut-être moins, mais tous animés par la même envie de transmettre la passion de la montagne à d’autres utilisateurs. C’est la plus ancienne société de guides en Italie et la deuxième au monde, c’est aussi la plus nombreuse et avec des guides en service, des guides émérites et des guides honoraires.

Relier: www.guidecourmayeur.com




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.