Aller au contenu
Home » Blog » Faits divers. Ultra-gauche : un grand Savoyard mis en examen dans une enquête antiterroriste

Faits divers. Ultra-gauche : un grand Savoyard mis en examen dans une enquête antiterroriste

Un grand Savoyard potentiellement proche de « l’ultra-gauche » a été mis en examen à Paris « pour association de malfaiteurs terroristes » et placé en garde à vue, dans le cadre d’une enquête saisie par le parquet national antiterroriste (PNAT), selon une source judiciaire de l’AFP.

Placé en garde à vue le 30 mai, il a également été mis en examen vendredi pour « transport et fabrication de produits ou engins explosifs en relation avec une entreprise terroriste », selon la même source, confirmant une information de M6. Le Parquet national antiterroriste a été saisi le 31 mai.

Des matières toxiques trouvées chez lui

Les enquêteurs soupçonnent cet homme d’avoir une volonté de « commettre un attentat » au nom d’une « idéologie socialiste révolutionnaire », mais les investigations commencent, selon une source de l’AFP qui connaît le dossier. Un premier baril contenant des matières toxiques a été accidentellement découvert près de son domicile, puis l’enquête ouverte a permis d’en découvrir une quinzaine grâce aux recherches. Ce sont des produits chimiques ou toxiques qui peuvent entrer dans la composition des explosifs.

Les recherches se sont déroulées à Arenthon et à Cornier, en Haute-Savoie, comme le révèle Le Dauphiné libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.