Aller au contenu
Home » Blog » En direct / automatique. Rallye du Mont-Blanc Morzine : Yoann Bonato en tête à midi !

En direct / automatique. Rallye du Mont-Blanc Morzine : Yoann Bonato en tête à midi !

11h30 : Yoann Bonato a terminé sa matinée avec le meilleur temps de 9 »7 devant Giordano. Il a doublé son avance au général de 15,5 secondes sur son rival. Giordano, 4 »7 devant Nicolas Ciamin, n’a commis aucune erreur mais est incertain sur son temps, avec une alternance de sec et de sec pas facile à gérer. Sur cette ES3, superbe deuxième temps d’Hugo Margaillan.

11 heures du matin. 20 : laisse place à la SS3 avec le Col de Joux Plane au menu entre Samoëns et Morzine. Bonato, leader, a des pneus tendres. Sera-ce le bon choix ? La route s’assèche mais l’adhérence n’est jamais exceptionnelle sur l’asphalte de Haute-Savoie. Verdict à l’arrêt de l’ES3.

9h45 : Le leader du championnat et de cette 74e édition arrive au stade de l’ES2 La Côte d’Arbroz, sur des surfaces mouillées. « Ce n’est pas ma spéciale préférée, nous avons essayé de donner le meilleur de nous-mêmes avec nos pneus, c’est une spéciale correcte, sans erreur », a déclaré Giordano. Il possède neuf dixièmes d’avance sur Ciamin, qui avoue « une spéciale difficile, avec de nombreux changements de grip. Pas facile ». Avec une gomme pour la pluie, Robert vise le 3 »4 avec l’Alpino. Vainqueur du Mont Blanc il y a 20 ans, devant Jean Joseph. C’est Bonato qui s’est écrasé furieusement, 9 »9 devant Giordano Il mène la course avec 5 » 8 d’avance sur Giordano et 14 » 1 sur Ciamin ! « Notre choix de pneus avec l’équipe (les tendres) a payé », a déclaré le pilote Les 2 Alpes Quentin Gilbert (Alpine) n’est pas à l’arrivée de la PS2 (problème mécanique) De son côté, Bochatay a obtenu un sixième temps et égalisé à la septième place du général, à 22 secondes de Giordano, avec William Wagner. Les deux sont deuxièmes du Trophée Michelin, à 5 » 9 du podium de Ciamin, Margaillan quatrième, Thibault Habouzit cinquième, Robert sixième. Chavanne est dixième à 30 » 8 – un bon départ – derrière Ancian. Darmezin est 16e. Place provisoire, dépassé par le Vaucluse Florian Bernardi.

9h20 : Le secteur chronométré numéro 2 approche (9h31) avec La Côte d’Arbroz, un passage pas facile à suivre, avec toujours de l’humidité au sol malgré le fait qu’à Morzine il a cessé de pleuvoir en fin de nuit. Le col de l’Encrenaz puis l’épingle de descente créeront des dénivelés et peut-être les premiers écarts notables. Du côté des pilotes Pays de Savoie, qui jouent à domicile, Bochatay est sixième, Chavanne 10e et le Mauriennais Lucas Darmezin, prudent avec la Hyundai i20 R5 de l’équipe CPI Enjolras, 13e. Simon jean Joseph et sa Subaru 1998 son 18e à 35 secondes.

8h20 : le leader du classement provisoire Quentin Giordano établit le temps de référence dans la fraîcheur dans l’Es1 de Montriond. Malgré un virage droit, Giordano a fait un bon choix de pneus, sur une chaussée détrempée par la pluie nocturne, devant l’Isérois Yoann Bonato de 4 »1. Nicolas Ciamin de Nice vise le 7 »4. William Wagner pointe à 9 »4, Hugo Margaillan à 9 »7 alors qu’Hugo Margaillan concède plus de 40 secondes après un tête-à-queue dans cette spéciale compliquée. L’Alto Savoiardo de Thyez Kévin Bochatay (Citroën C3 R5), en 7’13 », a bien démarré son rallye, à 10 »6 du leader Giordano (3e du Trophée Michelin derrière Giordano et Wagner), devant Cédric Robert (Alpine) pour un dixième. Bon départ pour un autre haut Savoyard, Jérôme Chavanne (Volkswagen Polo R5), à 13,6 secondes, à cinq dixièmes de l’excellent Jérémi Ancian.

8h00 du matin.: Yoann Bonato est le vainqueur de l’édition précédente. Le champion de France en titre vise une sixième victoire à Morzine. Mais le leader du classement général provisoire Quentin Giordano, excellent deuxième il y a 12 mois, peut déjouer ses plans, tout comme Nicolas Ciamin de Nice. Voir aussi Cédric Robert (Alpin), William Wagner, Quentin Gilbert (Alpin) et des locaux comme Kévin Bochatay ou Jérôme Chavanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.