Cyclisme – VTT. JO : Titouan Carod et Thomas Griot se relancent dans la course à la deuxième place ?

Cyclisme - VTT.  JO : Titouan Carod et Thomas Griot se relancent dans la course à la deuxième place ?

Le malheur des uns crée le bonheur des autres. La compétition bat son plein au Brésil chez les vététistes français. Contrairement aux femmes, où les deux billets pour les JO de Paris (26 juillet – 11 août) sont déjà dans les poches de la Haute-Savoyarde Loana Lecomte et de la championne du monde Pauline-Ferrand Prévot, chez les hommes la décision n’est pas prise.

Si Victor Koretzky, auteur d’une bonne saison 2023, s’est élancé devant les deux étapes brésiliennes de Mairipora et Araxa, que le staff français imaginait comme la dernière traversée avant de se prononcer sur les Jeux, la deuxième place est très ouverte. Jordan Sarrou, Joshua Dubau, le Drômois Titouan Carod et le haut savoyard Thomas Griot… les prétendants sont nombreux.

Mais l’un d’eux vient de subir un gros revers. Dubau, tombé samedi lors du short track remporté par Koretzky, souffre de « luxation du coude et fracture de la tête du radius », selon le bulletin diffusé dimanche par Decathlon-Ford, son équipe. Il devra « passer d’autres tests » pour connaître la durée de son indisponibilité.

Sarrou semble trop en avance

Une aubaine pour Carod et Griot qui voient un concurrent en moins pour la sélection olympique qui dure jusqu’au lendemain de l’étape de Nove Mesto fin mai (24-26). Difficile d’imaginer Dubau de nouveau en selle d’ici là.

Mais cela ne garantit pas de voir Carod ou Griot défendre les couleurs de la Drôme ou de la Haute-Savoie cet été du côté d’Elancourt. Le Drômois, pas au meilleur de sa forme lors de la première épreuve de Mairipora, où il a obtenu la 36e place de la course olympique, et le Haut-Savoyard auteur d’un top 10 (8e), sont derrière un autre Italien : Sarrou.

Le Stéphanois, qui a joué au Chambéry CF, deuxième au classement général de la Coupe du monde l’an dernier et quatrième à Mairipora, semble avoir un gros avantage sur le reste de la compétition et devrait, sauf blessure ou contre-performance dans les semaines à venir, représenter la France au les Jeux de Paris avec Koretzky.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *