Aller au contenu
Home » Blog » Consommation. Surproduction de lait bio en Savoie : la filière française en crise de croissance

Consommation. Surproduction de lait bio en Savoie : la filière française en crise de croissance

Créée en 1962, la coopérative laitière de Yenne Porte de Savoie collecte chaque jour le lait de ses producteurs au pied de la Dent du Chat et de sa région. C’est une institution reconnue, dans l’arrière-pays savoyard, avec 60 emplois équivalent temps plein, 52 exploitations récoltées et une transformation de 60 % en Tomme de Savoie, 25 % en Moulin de la Dent du Chat et 10 % en raclette (le reste en petites spécialités).

Sur 26 millions de litres de lait transformé, entre 3,4 et 3,5 millions de litres sont biologiques (soit 15 % du volume total), provenant de six fermes de la filière. La filière « AB » est née en 1995 à la coopérative. « Nous avons été des pionniers, bien avant le phénomène de la vache folle (la grave crise de la fin des années 1990 qui a conduit à l’abattage de millions d’animaux) », rappelle Loïc Bertrand, son président. Le secteur a connu une croissance lente, avec initialement deux opérations, jusqu’à six en 2019. Deux se sont ajoutées depuis. « Nous sommes à l’intérieur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.