Consommation : la bataille des pâtes dans les supermarchés

Consommation : la bataille des pâtes dans les supermarchés

Publié


Mise à jour


Durée de la vidéo : 4 minutes


Consommation : la bataille des pâtes dans les supermarchés

Consommation : la bataille des pâtes dans les supermarchés

(France2)

Dans les supermarchés, les rayons de pâtes s’agrandissent et se diversifient visiblement. Les marques historiques accompagnent désormais les nouveaux venus avec des gammes plus artisanales.

Les pâtes sont présentes sur tous les plats et dans toutes les sauces. Au supermarché, un paquet de 500 grammes coûte entre 0,99 euros et 3,79 euros. Il y en a pour tous les budgets. « Je choisis des pâtes plutôt hautes, parce que je trouve que ça vaut le coup, je trouve que le goût est meilleur et surtout il y a plus de choix »explique un client.

Industriel vs. artisanal

Tout commence par une bonne matière première qui préservera la coque de la pâte. « A l’intérieur, nous recherchons avant tout le goût. Nous recherchons de bonnes variétés de blé pour pouvoir faire de bonnes pâtes. », précise Frédéric Bonomo, fondateur des pâtes CQFD. D’autres éléments sont importants, comme le matériau du moule pour la fabrication. « Au lieu d’utiliser du Téflon comme le font les fabricants, nous avons besoin de moules en bronze pour une meilleure consistance poreuse ». Pour conserver sa saveur, il faut veiller à sécher les pâtes, par exemple à 48°C pendant six heures Pâtes artisanal contre seulement trois heures de travail industriel.

Parmi nos sources :

Enseigne de grande distribution : Monoprix

Entreprise productrice de pâtes alimentaires : CQFD

Nutritionniste : Vanessa Bedjai Haddad

Liste non exhaustive.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *