Aller au contenu
Home » Blog » Balle à la main. Coupe de France : Chambéry veut le dernier carré

Balle à la main. Coupe de France : Chambéry veut le dernier carré

Chambéry a rendez-vous avec son histoire à chaque manche de la Coupe de France cette saison, son dernier trophée en date. En 2018-2019 les joueurs d’Erick Mathé, déjà en poste, ont su soulever la Coupe dans un Bercy plein comme un œuf en s’imposant 31-21 face à Dunkerque. Pierre Paturel et ses coéquipiers sont les derniers vainqueurs de l’épreuve dans son format habituel. L’édition 2019-2020 n’était pas terminée, stoppée par le Covid à la limite des demi-finales. Et la saison dernière, après avoir de nouveau invité Covid en début de saison, la compétition était tombée à une finale sèche entre les deux premiers de la ligue. Le PSG avait pris le meilleur sur Montpellier.

Tissot : « Il n’y a pas de marge d’erreur »

Chambéry, déjà finaliste de la Coupe de la Ligue en décembre dernier face à Nantes, est-elle une équipe de Coupe ? « On en a reparlé cette semaine, les coupes fonctionnent plutôt bien pour nous. On veut continuer notre chemin et faire une demi-finale, ce serait un autre avantage pour notre saison. On sait qu’au final il y a quelque chose de magnifique, c’est sûr, mais il faut déjà aller gagner ce quart de finale à Chartres », résume Antoine Tissot. L’ailier droit savoyard, déchaîné au tour précédent (12 buts) à Nancy, il avait à lui seul incarné le petit supplément d’âme de Chambéry dans ces matchs couperets qui lui ont pourtant permis d’échapper par miracle, le 23 mars, à la mort subite et aux tirs au but (38-37) à la Lanterne Rouge en Starligue. Cette envie irrésistible de retrouver le chemin de Bercy le 11 juin prochain avec leurs supporters trois ans plus tard commence peut-être à germer dans les esprits, mais Tissot garde son sang-froid avant de s’attaquer au 11Et de Starligue sur son parquet lors de ce quart de finale qui pourrait ressembler à un bon match entre les Savoiardi, au complet, et les joueurs d’Eure et Loir.

On est sur 1-1 (Chambéry a perdu à domicile 24-25 le 9 octobre 2021 et a pris sa revanche à Chartres terrain 29-26 le 11 mars), mais c’était en championnat, le contexte n’est pas le même, ça se joue sur un match et il n’y a pas de place pour l’erreur.  »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.