Aller au contenu
Home » Blog » Auto. La saison des rallyes régionaux et nationaux : première pour Arzeno à La Noix de Grenoble

Auto. La saison des rallyes régionaux et nationaux : première pour Arzeno à La Noix de Grenoble

DES RALLYES DANS NOTRE RÉGION EN 2021

30 octobre : 16e Rassemblement National de La Noix de Grenoble (Isère, Chatte)

Le pilote de Miramas Mathieu Arzeno a remporté la journée pour sa découverte du terrain, avec tous les meilleurs temps. Il est devant l’Isérois Fabrice Bect (Alpine A110) et le Ligérien David Salanon, en quête de confiance ; Un vrai podium.

Gagnants: 1. Arzeno-Roche (Skoda Fabia R5) en 59’17 »8; 2. Bect-Ramalho (Alpina A110) à 54 »3 ; 3. Salanon-Passetemps (Citroën C3 R5) en 1’03 »8 ; …

23-24 octobre : 24e Rassemblement National de l’Ardèche (Vals-les-Bains)

Arnaud Masclaux n’arrête pas ! Il a gagné, encore, en 2021. Sa sixième victoire de la saison. Les Ardéchois s’imposent à domicile juste devant les Savoyards Ludovic Gal et Dominique Moulin.

Gagnants : 1. Masclaux-Bonnefoy (Skoda Fabia R5) ; 2. Gal-Combe (Volkswagen Polo R5) à 3 » 4; 3. Moulin-Constant (Skoda Fabia R5) à 1’17 »8; …

23-24 octobre : 3e Rassemblement National de L’Epine / Devant la Savoie (Savoie, La Motte-Servolex)

Belle bagarre entre deux pilotes talentueux. Le Savoyard Ludovic Bogey s’impose avec seulement trois dixièmes d’avance sur l’Alto Savoiardo Michel Giraldo. Hugo Bonfils, le troisième voleur, n’est qu’à dix secondes du podium pour un podium de haut niveau.

Gagnants: 1. Bogey-Reignir (Ford Fiesta WRC) ; 2. Moi et le micro. Giraldo (Alpina A110) à 0 » 3; 3. H. BONFILS-Michellier (Citroën C3 R5) à 10 »4 ; …

9-10 octobre : 36e rassemblement régional des Bauges (Savoie, Aillon-le-Jeune)

Belle performance de la Haute Savoie Kévin Bochatay en préparation avant la finale du rallye de Coupe de France à Châteauroux, où le pilote Thyez terminera deuxième derrière l’ancien pilote d’usine Citroën Stéphane Lefèbvre. Bochatay signe tous les meilleurs temps et devance Cédric d’Amico, qui ne dispute cette épreuve que dans la saison, il est le ‘slalomeur’, et le retour de Patrice Bonnefond, habitué des podiums du bauju.

Gagnants: 1. Bochatay-Combe (Skoda Fabia R5) en 24’20 »7 ; 2. C. et A. D’Amico (Skoda Fabia R5) à 44 » 2; 3. Bonnefond-Chamiot-Maitral (Skoda Fabia R5) en 1’01 »3 ; …

24-25 septembre : 2ème rencontre régionale à Vallons Ardéchois

L’Ardéchois Arnaud Masclaux remporte l’épreuve à domicile et signe sa cinquième victoire de la saison en huit rallyes disputés ! Le pilote Skoda s’impose finalement devant Dominique Moulin, déjà 2e la saison dernière sur ce rallye, et Thibaud Mounard.

Gagnants: 1. Masclaux-Junique (Skoda Fabia R5) en 25’10 »7 ; 2. Moulin-Constant (Skoda Fabia R5) à 24 »8 ; 3. Mounard-Marelle (Peugeot 207 S2000) à 45 »; …

12 septembre : 26ème Rencontre Régionale Picodon (Drôme, Dieulefit)

Auteur de sa meilleure saison de sa carrière, le pilote amateur éclairé Arnaud Masclaux a apprivoisé cette édition 2021 pour revenir à Dieulefit en vainqueur. L’Ardéchois a remporté son quatrième rallye de la saison après le Pays d’Olliergues, Bagnols-les-Bains et la Fourme d’Ambert, signant simultanément son septième podium en autant de courses au volant de sa Skoda Fabia R5. Il devance Dominique Moulin et Rémy Risaletto.

Gagnants: 1. Masclaux-Bonnefoy (Skoda fabia R5) ; 2. Moulin-Constant (Skoda Fabia R5) ; 3. Risaletto-Bonhomme (Citroën C3 R5) ; …

29 août : 27e rendez-vous régional de la Chartreuse (Isère, Saint-Laurent-du-Pont)

Belle performance du Haut-Savoyard Kévin Bochatay, qui découvrait les spéciales Chartrosine et qui signait les cinq meilleurs temps de l’épreuve pour s’imposer au volant de sa Skoda Fabia R5. Le pilote Thyez était devant le Lyonnais Rémy Risaletto et le Savoyard Alexandre Neyret-Gigot, qui découvrait qu’il conduisait une machine R5.

Gagnants: 1. Bochatay-Delon (Skoda Fabia R5) ; 2. Risaletto-Bonhomme (Citroën C3 R5) ; 3. Neyret-Gigot – Boban (Skoda Fabia R5) ; …

1er août : 35e rendez-vous régional du Trièves (Isère, Mens)

Malgré la superbe résistance du Savoyard Ludovic Bogey, le Haut-Savoyard Michel Giraldo est sorti vainqueur de ce duel, comme au rallye des Bauges 2019, pour s’offrir une dixième victoire pour Mens, en compagnie de sa fille Meryl, le tout en devant un brillant Bogey et de l’Isérois Philippe Brun, toujours présent au rendez-vous.

Gagnants: 1. Micro et Mer. Giraldo (Citroën C3 R5) ; 2. Bogey-Villaret (Volkswagen Polo R5) ; 3. Ph. E G. Brun (Skoda Fabia R5); …

1er août : 38e rallye régional Gap Racing (Hautes-Alpes, Gap-Tallard)

Le pilote de Serres Damien Oberti, jamais monté sur le podium de l’épreuve jusqu’à présent, a remporté la course avec le nez et la barbe de Romain Roche, vainqueur des trois dernières éditions. Christophe Barneau complète le podium de ce trio de haute montagne.

Gagnants: 1. Oberti-Y. Roche (Citroën C3 R5) ; 2. R. Roche-Rossetto (Citroën C3 R5) ; 3. C. et M. Barneaud (Skoda Fabia R5) ; …

16-18 juillet : 39e Rassemblement National de la Drôme Paul Friedman (Drôme, Saint-Jean-en-Royans).

Gagnants: Lacomy-Bard (Citroën C3 R5). 2e : Ginhoux-Bastide (Skoda Fabia R5). 3e : Dufaud-Valette (Citroën DS3 R5)

Sans trembler et sans surprise Laurent Lacomy (Citroën C3 R5) s’impose sur les routes du rallye de la Drôme, assurant ainsi sa huitième victoire. Un enregistrement! Sur les hauteurs du Vercors et même si la brume humide s’était invitée, rien ne pouvait empêcher les Aixois de s’élancer vers un nouveau succès.

2-3 juillet : 33e Rassemblement National Saint-Marcellin (Isère, Saint-Marcellin)

Gagnants: 1. Eric Rousset – Jean-David Gosset (Citroën C4 WRC). 2. Jean-Marie Cuoq – (Citroën C4 WRC). 3. Kevin Bochatay – Geoffrey Combe (Skoda Fabia R5).

Superbe duel entre deux pilotes expérimentés, Eric Rousset et l’Ardéchois Jean-Marie Cuoq, tous deux à la barre d’un WRC. Et c’est le premier nommé qui a réussi à conserver six secondes d’avance sur la ligne d’arrivée pour s’imposer et décrocher un succès bien mérité, 24 ans après sa première victoire dans l’Isère. Le Haut-Savoyard Kévin Bochatay complète le podium, son deuxième en très peu de temps après la deuxième place à Bornes.

18-19 juin : 39e Rassemblement National de Bornes (Haute-Savoie, La Roche-sur-Foron)

Gagnants : Ludovic Gal – Geoffrey Combe (Volkswagen Polo R5). 2ème. Kevin Bochatay – Marine Delon (Skoda Fabia R5). 3ème. Mike Coppens – Jérôme Degout (Skoda Fabia R5).

Le pilote d’Arbusigny a lancé avec succès sa saison à domicile. Il remporte le pari pour la quatrième fois de sa carrière aux Bornes et rejoint le recordman de l’épreuve Lionel Baud, qui signe également quatre succès. Alto Savoiardo Kevin Bochatay a pris une magnifique deuxième place devant le Suisse Mike Coppens.

12-14 novembre : 30e Rallye Terre du Vaucluse, championnat de France Terre (Courthézon).

20-21 novembre : 11e Rencontre régionale du Bas Vivarais (Ardèche, Aubenas). 23 événements.

10-12 décembre : 5e rendez-vous régional d’hiver du Dévoluy (Hautes-Alpes)

GROUPES ET COURS : NOUVEAU !

Au cours des dernières semaines, les noms des groupes et des classes ont changé. Vous l’avez sûrement remarqué et vous avez vu l’apparition du FRC2 (avec machines R5), du FRGT (RGT, GT +), du FRC4 (R3, R2, …), du F RALLY NAT (Groupe A, Groupe F. 2000, Groupe N). Pas forcément plus clair et plus facile à suivre pour les non-initiés, mais la distribution s’est faite récemment.

Actuellement, les voitures de la catégorie R5 (Skoda Fabia, Polo, Citroën C3, Hyundai, etc.) sont dominantes. Dans le monde, elles évoluent juste en dessous des WRC officielles les plus modernes, comme la Toyota Yaris du Haut-Alpin Sébastien Ogier. Pas étonnant que vous les retrouviez régulièrement au sommet de la pyramide lors d’événements en Rhône-Alpes et ailleurs. Derrière, la classe R3 permet également aux pilotes d’intégrer le Top 10, voire le Top 5 ou le podium.

Les deux classes (R5 et R3) sont donc dans le groupe R. Rapide également les attaques intégrées dans le groupe A, tout comme celles des GT ou GT+ (souvent Porsche).

Le groupe N permet de voir en action Subaru ou Mitsubishi avec une grande accessibilité même à la discipline dans les petites classes (N3, N2, N1) pour un débutant malchanceux.

Enfin, le Groupe F2000 regorge souvent d’amateurs très rapides qui viennent à la casse en tête de course.

Tout cela donne un peloton solide de 120-150 voitures, avec des prix pour le « scratch » du podium (général) et donc pour les groupes mais aussi les classes.

Enfin, ne soyez pas surpris de voir des voitures de véhicules historiques de compétition (VHC) en avance sur les rallyes modernes. Souvent les deux épreuves sont couplées, de manière à ravir les plus grands spectateurs mais aussi à surprendre agréablement les plus petits.

G. Castaldi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.