Aller au contenu
Home » Blog » Andrea Lanfri de Gênes à la cabane Margherita sur le Mont Rose

Andrea Lanfri de Gênes à la cabane Margherita sur le Mont Rose

Pour son projet « De 0 à 0 », Andrea Lanfri a quitté Gênes à vélo et a grimpé jusqu’à la Capanna Margherita (4554m) du Monte Rosa, avant de retourner à Gênes. L’athlète paralympique et alpiniste de Lucques a ensuite parcouru plus de 470 km à vélo et pour la première section Gênes – Mont Rose, cela n’a pris que 18 heures et 7 minutes.

Encore une mission accomplie pour Andrea Lanfri. Le De 0 à 0 de Gênes au Mont Rose s’est déroulé en 18 heures et 7 minutes. « Un défi fou, une aventure unique » il a été défini par l’athlète paralympique, dont les détails seront révélés dans les prochains mois. En effet, cette troisième étape de son projet (à laquelle il faut ajouter l’étape zéro des Alpes Apuanes, poursuivant ensuite celles de l’Etna et du Gran Sasso) a été suivie par une équipe de télévision et sera diffusée l’année prochaine sur les chaînes Mediaset.

« J’ai quitté Gênes tôt le matin, après un copieux petit-déjeuner – dit-il -. Parcourir 225 km avec 3 000 mètres de dénivelé positif était ma première étape. d’altitude jusqu’au refuge de Capanna Margherita, à 4 554 mètres d’altitude, puis jusqu’au refuge de Mantova, jusqu’ici tout en continu « .

Le lendemain, la descente vers Gênes a commencé. « La première partie comprenait un chemin à pied, puis une descente en VTT, sans doute la partie la plus amusante. Le retour à toute vitesse, un peu grâce à la descente et le vent en faveur, j’ai donc poussé jusqu’à Alessandria. Le lendemain l’arrivée au point de départ à Gênes Voltri, sur la mer, en passant le Turchino et la fin de cet incroyable De 0 à 0 « .

Monte Rosa était, pour le moment, la dernière édition prévue de ce projet particulier, né dans la phase post Covid pour remplacer les expéditions italiennes supplémentaires qui n’ont pas pu être effectuées. « Il était important de penser que j’ai parcouru ce chemin en 4 heures et 11 minutes alors qu’en 2018 j’en avais passé près de 9 : cela montre que les entraînements que je fais sont vraiment top. Je suis très content du succès et je vois grand , à propos de l’Everest et de tous les autres sommets, je vois que toutes les adaptations que je fais sont justes. Désormais l’objectif est que : l’entraînement se poursuivra à toute allure en prévision du 24 mars 2022, avec l’espoir de repartir une partie des fonds, mais je suis confiant, j’espère vraiment y arriver et je me lance là-dessus. Alors dans le futur je ne nie pas qu’il puisse y avoir d’autres De 0 à 0 assez importants ».

Une expérience qui a servi à Andrea d’entraînement physique, mais aussi psychologique. « Dans ces aventures l’esprit est décisif, on peut en dire assez, penser à faire de nombreux kilomètres à vélo puis autant à pied… il faut s’accrocher. Mais après ce petit pas alors j’y vais, je ne sais même pas là où est l’énergie, je pense juste au bonheur que tu as au sommet et puis à l’arrivée ! Le lendemain du sommet j’étais tellement content et chargé que j’aurais continué plus loin ».

Dans ses mots, il y a aussi cette pincée de fierté pour un événement jamais fait auparavant. « C’était vraiment sympa, j’ai géré les changements de prothèses et j’ai fait le parcours de nuit tout seul, tandis que la partie sur le glacier dans laquelle j’étais en cordée avec un ami, Marco Olmo, rencontré par hasard sur le Cervin. Je lui avais dit à propos de ce projet, il était très content d’en faire partie, mais il avait peur de ne pas pouvoir me suivre, au point que les deux semaines avant il en a fait plusieurs 4000 à s’entrainer. Finalement il était aussi très content d’avoir été un protagoniste et cela m’a fait vraiment plaisir ».

Liens: andrealanfri.com, IG Andrea Lanfri, FB Andrea Lanfri, Ferrino, La Sportiva

Andréa Lanfri
Né en 1986, en 2015 à la suite d’une méningite fulminante avec septicémie à méningocoque, il a perdu ses deux jambes et sept doigts. Ancien membre de l’équipe nationale paralympique italienne d’athlétisme, il a remporté une médaille d’argent mondiale à Londres en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.